“cultiver les sciences,
 les lettres et les arts„

L’Institut Grand-Ducal a été créé en 1868, dans le « but de cultiver les sciences, les lettres et les arts ». Il groupe six sections : Histoire, Sciences naturelles, Médecine, Linguistique, Sciences morale et politique, Arts et Lettres. Cette dernière se compose des sous-sections : « Littérature française », « Littérature allemande », « Littérature luxembourgeoise », « Musique », « Théâtre, Danse, Cinéma et Médias », « Arts plastiques et Architecture ».

Conformément à son règlement organique, la section a pour but de cultiver les arts et les lettres et d’encourager toutes autres activités à caractère artistique et culturel. Elle groupe des personnes qui, par la valeur de leur travail, méritent d’être réunies en un collège représentatif des activités artistique et littéraire dans notre pays. La section fait publier les travaux des sous-sections et concourt à la publication d’ouvrages dont la valeur a été reconnue et pour autant qu’ils rentrent dans le domaine des activités de la section. L’activité des membres est bénévole. À part les réunions du Conseil d’Administration, traditionnellement la section se réunit en assemblée générale deux fois par an.

Événements: 21 novembre 2016 à 20h00 au Théâtre National du Luxembourg, 194 Route de Longwy à Luxembourg
Remise du PRIX "ARTS ET LETTRES" 2016 de l'Institut Grand-Ducal section Arts et Lettres
à la danseuse, chorégraphe et réalisatrice LÉA TIRABASSO

La Section des Sciences de l’Institut Grand-Ducal invite aux conférences publiques du cycle de conférences « Cerveau et Cognition » à l’amphithéâtre du Centre Hospitalier de Luxembourg de 18h30 à 19h30:
Prochaines conférences:
21 novembre: « Les modifications cognitives associées au vieillissement normal et leurs soubassements cérébraux » par Fabienne COLETTE (directeur de recherche F.R.S. – FNRS à l’unité de recherche GIGA-In Vivo Imaging de l’Université de Liège)
28 novembre: « Un pacemaker pour stimuler le cerveau: mobilité et psychisme sous contrôle? » par Gaëtan GARRAUX (professeur à la Faculté de Médecine de l’Université de Liège et membre de l’unité de recherche GIGA-In Vivo Imaging)